Publié par : djizeus | samedi 23 août 2008

Le Safranier

Oui je sais, ça fait des années que je n’ai pas écrit ici. Ce n’est pourtant pas les choses à relater qui manquent. C’est le temps. Bref. Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler du Safranier.

Le Safranier, ça fait un moment que je veux le mentionner ici. C’est un quartier d’Antibes, situé dans la vieille ville, je dois même dire mon quartier préféré de la ville niveau esthétique, si ce n’est de la Côte d’Azur.
J’appelle ça un quartier, mais c’est minuscule: une paire de ruelles situées le long des remparts, entre le cap et le port:

Bordure du quartier des Safraniers

Bordure du quartier des Safraniers

Étant situé dans la vieille ville, et c’est ce qui fait son charme, tous les bâtiments sont essentiellement faits de vieilles pierres, joliment décorés de fleurs, palmiers et autre végétation.

Une vieille batisse

Villas du Safranier

Ruelle fleurie

Si le Safranier est aussi joli, une vieille ville dans la vieille ville, c’est pour une bonne raison. C’est ce qu’on appelle une commune libre. Je n’avais jamais entendu cette appellation avant que quelqu’un me parle du quartier, et à vrai dire le sens a l’air assez vague vu le peu d’informations que j’ai trouvées. Pourtant vous connaissez probablement de nom au moins une commune libre, c’est Christiana, à Copenhague (si vous ne connaissez pas, cherchez :-)). C’est en gros une organisation (généralement une association 1901 en France) de personnes qui en plus d’être organisées, ont décidé d’habiter au même endroit et d’avoir un mode de vie ou d’habitat particulier. J’ai aussi rencontré le nom de communauté intentionnelle. Il arrive même, comme à Christiana, que la communauté ait une certaine indépendance vis-à-vis de la ville. Je crois bien que c’est le cas aussi du Safranier, vu qu’ils ont ce qu’ils appellent un maire.
Leur but est la plupart du temps de conserver les traditions locales et/ou d’avoir un mode de vie sain. Au Safranier, ils prennent soin de ne rien construire et de préserver l’existant, il y a très peu de commerces, ils organisent régulièrement des événements, souvent à saveur locale et traditionnelle. C’est comme ça que j’ai pu assister pour la première fois de ma vie à un concours de jeu de boules carrées, qu’ils avaient organisé pour la fête nationale :

On peut jouer où on veut !

On peut jouer où on veut !

En résumé, à visiter quand vous viendrez me voir. Je vous attends toujours d’ailleurs. Il faudrait même y aller deux fois, une fois de jour et une fois de nuit. C’est différent, mais tout aussi joli. Ils ont aussi un restaurant, la taverne du Safranier, où ils servent évidemment des plats locaux. Il me tarde d’y aller !

Publicités

Responses

  1. Voilà qui ravive ma curiosité!! Qu’est ce que tu attends pour aller y vivre? (comment fait-on d’ailleurs?) Je te rejoindrai quand je pourrai…
    Ce qui est marrant aussi avec ce jeu de boule carrées, c’est quelles sont un peu plus colorées que nos rondes. =)
    Bon alors bonne visite en attendant que tu arrives. (Mais qu’est-ce que tu faiiiit?)

  2. Hey trop cool ! Je connaissais pas les communes libres ! Je veux bien visiter celle la quand je viendrais… (si si, un jour >.>)

  3. mais, c’est difficile de jouer avec des boules carrées ? parce qu’ils m’ont l’air tous super loin du but quand même !

  4. Ouais ça a l’air super chaud. Sur un terrain plat ça doit être déjà bien difficile de prévoir comment le cube va tomber, alors dans une ruelle avec murs autorisés…
    A mon avis il y a une bonne part de croisage de doigts dans ce jeu.

    C’est comme le baby pour débutants, c’est rigolo parce qu’on ne sait trop ce qui se passe et il y a plein de trucs improbables qui ont lieu.

  5. En tout cas, les photos sont magnifiques, ca donne envie d’y aller!
    Bisous!

  6. Et sinon, les petits carres avec les bonhommes a cote des commetaires, c’est aleatoire? Parce que la, ya 4 fois le meme. J’espere qu’il va etre different pour celui-la…

  7. Ah non, meme pas… 😦

  8. En fait il est généré d’après l’adresse e-mail que tu rentres, et comme personne ne la rentre, c’est toujours le même.

    Si tu rentres ton adresse, tu recevras les autres commentaires de ce post ET tu auras un bonhomme différent, ce qui est quand même la classe.

  9. « d’après l’adresse e-mail »… faisons un test alors, après tout t’as déjà du battre le record du nombre de commentaires pour un post : profitons-en !

  10. \o/ bien plus classe que ceux du dessus \o/

  11. Ok je teste.

  12. C’est trop cool!

  13. J’espere que ca ne te derange pas, j’ai plein d’adresses mail a tester!

  14. Youhou!

  15. Bon voila le dernier, merci mon CoCo pour ses explications 😀

  16. Ah non, j’en avais encore oublie une 😉

  17. « J’ai plein d’adresses email a tester »…
    Tu sais, t’es pas obligée de mettre des vraies adresses… :p

  18. ahah, cette Boulette XD

  19. Hop, mon petit bonhomme du jour 🙂

  20. Et hop, mon petit bonhomme du jour 🙂

  21. Oh yes, il est trop cool celui-la! C’est fou, si je mets 2 fois le meme commentaire, il me le refuse!

  22. Tu vas voir qu’un jour il va considérer tous les messages de MOI comme spams.

  23. Bonjour !
    Je voulais juste apporter quelques précisions sur cette commune libre. En fait, je suis la nièce du maire du Safranier (et non pas des Safraniers, mais y’a pas de mal), communément appelé Zézé, 2m de bonne humeur et de conneries…
    En fait, étant moi même en train d’en créer une autre, une commune libre est effectivement une ville dans la ville, où l’on peut y faire maire et lois. C’est une association loi 1901 qui est tout de même assujettie aux lois communales. Le maire y est élu pour une durée plus qu’indeterminée, par Côte de popularité bien souvent, est aussi pour ce qu’il représente.. En locurrence, un grand fêtard plein de vie, tendre, sachant parler le patois, jouer aux boules (carrées ou non), et à tout les jeux de cartes, et surtout habitant le quartier depuis toujours…
    J’ai moi-même été mariée d’abord par le maire d’Antibes, puis par le maire du Safranier, et celui-ci était à mes yeux bien plus représentatif que le premier ! Il y est organisé une foulttude d’évènements : bûche de Noël (de plus en plus longue chaque année !!), repas des anciens, concours, rencontres, et notament les vendanges par exemple ce samedi, qui promettent de sacrées gueules de bois !
    Voilà, si vous avez des questions à me poser, n’hésitez pas, je suis une fille siou d’aqui, et ce sera un plaisir !!!

    • Ben voilà, je sais que j’arrive longtemps après la guerre, mais ma fille va s’installer prochainement dans la commune du Safranier, et je cherchais des infos… Chui assez étonnée d’ailleurs, (de la comparaison avec Christiana), parce qu’il me semblait que c’était quand même plus anecdotique, et moins politique qu’à Christiana… ceci dit, vive Antibes, et dans Antibes vive la vieille ville, et dans la vieille ville, je craque effectivement surtout pour les ruelles du Safranier ! Chrystelle06 y a t il un moyen de vous joindre?

  24. Bonjour !
    Je voulais juste apporter quelques précisions sur cette commune libre. En fait, je suis la nièce du maire du Safranier (et non pas des Safraniers, mais y’a pas de mal), communément appelé Zézé, 2m de bonne humeur et de conneries…
    En fait, étant moi même en train d’en créer une autre, une commune libre est effectivement une ville dans la ville, où l’on peut y faire élire maire et lois. C’est une association loi 1901 qui est tout de même assujettie aux lois communales. Le maire y est élu pour une durée plus qu’indeterminée, par côte de popularité bien souvent, est aussi pour ce qu’il représente.. En locurrence, un grand fêtard plein de vie, tendre, sachant parler le patois, jouer aux boules (carrées ou non), à tout les jeux de cartes, et surtout habitant le quartier depuis toujours…
    J’ai moi-même été mariée d’abord par le maire d’Antibes, puis par le maire du Safranier, et celui-ci était à mes yeux bien plus représentatif que le premier ! Il y est organisé une foultitude d’évènements : bûche de Noël (de plus en plus longue chaque année !!), repas des anciens, concours, rencontres, et notamment les vendanges par exemple ce samedi, qui promettent de sacrées gueules de bois !
    Voilà, si vous avez des questions à me poser, n’hésitez pas, siou d’aqui, et ce sera un plaisir !!!

  25. oups, désolée ! hey ! il est moche moi mon avatar ! bouhouhou !

  26. Merci !

  27. ca faisait longtemps!

  28. 🙂

  29. Bon, ya pas beaucoup de post ici pour que je puisse venir faire des petits bonhommes…

  30. C’est notamment parce que je suis occupe a preparer un certain voyage…

  31. Je suis rentrée d’ANTIBES il y a qq jours seulement et j’ai beaucoup de nostalgie depuis.
    J’ADORE la commune du Safranier et je donnerai chèr pour pouvoir y vivre car c’est un privilège d’y habiter. Il n’y a pas un jour où je ne suis pas passée par-là, c’est vraiment magique ( de jour comme de nuit ) et les gens rencontrés sur le petit banc en pierre (avec une plaque au nom d’un grec) extrêmement aimables. C’est une toute autre vie tellement plus agréable grâce, évidemment, à l’immense beauté de la
    Côte d’Azur. Un très, très bon restaurant s’y trouve aussi où on mange à merveille. J’ai hâte d’y retourner.

  32. Heureuse de trouver votre article (je cherchais des renseignements pour un devoir scolaire à propos des crocus et du safran).
    Toutefois votre texte ne parle pas du safran. Je crois savoir que le quartier a été dénommé Safranier en raison des traces de safran laissées par les charettes sur la rue.
    Autre merveilleuse COMMUNE LIBRE connue : celle du VIEUX MONTMARTRE.
    salutations. h.appy@orange.fr et h.appy-antibes@orange.fr

    • En additif à mon 1er courriel, si je puis me permettre :
      Si ANTIBES possède ce merveilleux quartier du SAFRANIER ne pourrait-on pas à ANTIBE s’inspirer de ce que fait la commune de BOYNES dans le Loiret près de PITHIVIERS (Musée du SAFRAN etc.) ?

  33. bonjour,
    le vice président de l’association de la commune libre du safranier vous invite à consulter le site récemment opérationnel : comunelibredusafranier.com. Vous y trouverez des informations sur la commune libre et le calendrier de toutes les fêtes que l’association organise.
    Rendez-vous pour la soupe au pistou, dimanche 22 juillet à 20h


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :